Une pivoine en Automne

Hello, hello !

Vu le magnifique temps que nous avons pour ce début d’Automne, je n’avais pas du tout envie de commencer ma garde-robe manches longues et fourrure… J’ai donc décidé de coudre une blouse que j’avais dans ma patronthèque et envie de coudre depuis très très longtemps : la blouse Pivoine de Delphine Morissette.

J’adore la féminité des fronces, le détail des passepoils et ces manches courtes et larges qui donnent à cette chemise une allure vaporeuse, et en font un vêtement hyper agréable à porter dans la vie du quotidien avec un jean ou plus habillé rentrée dans une jupe taille haute.

Une nuée d’oiseaux pour cette 1ère version

En fait, c’est plus exactement ce magnifique tissu imprimé oiseaux qui m’a donné la parfaite occasion de coudre ma 1ere Pivoine. Ce tissu c’était un des coupons Couturette disponible au mois de Septembre, qui avait à la fois l’avantage d’avoir cet imprimé très sympa et en même temps d’être très léger, ce qui accentuerait encore la fluidité la coupe de Pivoine. Je me suis un moment posé la question d’intégrer ou non un passepoil comme prévu sur le patron par rapport au motif déjà assez chargé et puis j’ai finalement décidé qu’on n’avait jamais assez doré 😁(en fait, il sera finalement cuivré très précisément). J’y ai juste ajouté des petits boutons noirs à facettes.

Alors vous en pensez quoi ?

IMG_0751.JPG

Ps : je viens de me rendre compte que je suis vraiment dans le thème oiseaux avec Delphine Morissette puisque ma Colette était en était recouverte aussi pour fêter le Printemps !!

Mais Pivoine n’est pas si abordable qu’il n’y parait

Si au premier abord, ce patron peut sembler assez simple à réaliser et donc abordable pour des débutantes, il ne l’est en réalité pas tant que ça… Et c’est principalement du aux explications que j’ai trouvées beaucoup moins claires que pour la blouse Colette. En effet, les quelques points techniques (la patte de boutonnage, le col, les manches, les fronces, la pose du passepoil) pris un à un sont loin d’être insurmontables mais je dois admettre (et je l’ai lu dans pas mal de commentaires) que les instructions ne sont pas toujours évidentes car assez succinctes, et le pas à pas en ligne n’est pas toujours aligné avec le livret d’instructions. Si vous êtes à l’aise avec ces points techniques, aucun soucis donc, mais si vous n’avez jamais réalisé de patte de boutonnage ou de pose de col, ce n’est peut-être pas le patron idéal pour se lancer…

En dehors de ce point, je suis absolument ravie par ma Pivoine dont toutes les pièces tombaient parfaitement (comme d’habitude avec Delphine Morissette) et qui taille nickel ! Je suis toujours aussi fan de cette coupe et j’ai hâte de pouvoir en faire d’autres…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close